Médicaments

Tous les articles

  • Syphilis : une solution en vue pour remplacer Extencilline

    L’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament) a annoncé hier soir sur son site qu’un médicament alternatif à l’Extencilline, qui n’est plus produite, a obtenu son autorisation de mise sur le marché en France. Ce produit, fabriqué par Sandoz, remplacera normalement au printemps 2015 celui qui est utilisé depuis l’été : Sigmacillina.
    Sigmacillina ne constituait pas une solution définitive satisfaisante car elle ne pouvait pas être associée à la xylocaïne, un antalgique nécessaire pour cette injection (...)

    La suite

  • Pétition adressée à Gilead au sujet du TAF (tenofovir alafenamide fumarate)

    Le Treatment Action Group (TAG), en collaboration avec HIV i-Base et Project Inform, sollicite des signatures d’organisations et d’individus à une pétition demandant avec insistance à Gilead de développer une formulation de TAF seul, et pas uniquement au sein d’un combo. Le TAF (tenofovir alafenamide fumarate) est une prodrogue expérimentale de l’inhibiteur nucléotidique de la reverse transcriptase tenofovir.

    La suite

  • "Mise en garde sur le protocole A72 ou JMAR"

    Nous avons reçus de nouvelles alertes concernant cette charlatanerie,
    Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’AFSSaPS du 10 mars 2009 qui met en garde les personnes séropositives sur le pseudo-protocole "A72 ou JMAR" dont l’association française Sidaventure (Dordogne) fait la promotion depuis plusieurs semaines.
    L’Agence avait été saisie de cette situation simultanément par le TRT-5 et par AIDES à la suite de réactions de personnes séropositives qui avaient été contactées pour participer à ce pseudo protocole de recherche.

    La suite

  • Courrier des Présidents de AIDES et d’Act Up-Paris aux sénateurs

    Le projet de loi sur le renforcement de la sécurité sanitaire du médicament sera discuté en séance publique au Sénat les 26 et 27 octobre. Les associations AIDES et Act Up-Paris appellent les sénateurs à ne pas durcir le dispositif des Autorisations Temporaires d’Utilisation (ATU) afin de permettre que les malades qui en ont besoin continuent d’accéder aux médicaments innovants.

    La suite

  • Projet de loi sur la sécurité du médicament : les sénateurs doivent conserver leur souplesse aux ATU !

    Dans la perspective du débat public sur le projet de de loi relatif au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament
et des produits de santé, le groupe TRT-5 a présenté des propositions visant à améliorer les dispositions proposées concernant les Autorisations Temporaires d’Utilisation et les données recueillies dans le cadre du système de pharmacovigilance.

    La suite