Médicaments

Tous les articles

  • L’AVIS DU TRT-5 SUR BIKTARVY®

    La Haute Autorité de Santé permet aux associations de contribuer à l’évaluation des médicaments. A cette occasion, le TRT-5 a participé à l’évaluation du remboursement de Biktarvy ®. Dans cet article retrouverez l’analyse et l’avis du TRT-5.
    Vivre avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), c’est encore aujourd’hui devoir vivre avec une incertitude de santé plus ou moins importante et des contraintes évolutives liées à l’état de santé, aux traitements, ainsi qu’aux conséquences multiples dans les (...)

    La suite

  • L’AVIS DU TRT-5 SUR DESCOVY®

    Depuis six mois, la HAS permet aux associations de contribuer à l’évaluation des médicaments via une procédure expérimentale. A cette occasion, le TRT-5 a participé à l’évaluation du remboursement de Descovy®. Dans cet article retrouverez l’analyse et l’avis du TRT-5.
    En décembre 2016, le laboratoire GILEAD Sciences retire sa demande d’inscription de l’antirétroviral Descovy® des médicaments remboursables. Les notes obtenues par la nouvelle combinaison d’emtricitabine et de ténofovir alafénamide ne (...)

    La suite

  • POSITION DU TRT-5 SUR LES ANTIRÉTROVIRAUX GÉNÉRIQUES

    1. Le TRT-5
    Le TRT-5 est un groupe interassociatif qui rassemble neuf associations de lutte contre le VIH/sida et les hépatites : Actions Traitements, Act Up-Paris, Act Up-Sud-Ouest, AIDES, Arcat, Dessine-Moi Un Mouton, Nova Dona, Sida Info Service et Sol En Si. Le TRT-5 a été créé en 1992 dans un contexte d’urgence médicale pour les personnes vivant avec le VIH afin de se doter d’un outil commun d’action sur les questions thérapeutiques et liées à la recherche clinique. En 2014, la journée annuelle (...)

    La suite

  • Syphilis : une solution en vue pour remplacer Extencilline

    L’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament) a annoncé hier soir sur son site qu’un médicament alternatif à l’Extencilline, qui n’est plus produite, a obtenu son autorisation de mise sur le marché en France. Ce produit, fabriqué par Sandoz, remplacera normalement au printemps 2015 celui qui est utilisé depuis l’été : Sigmacillina.
    Sigmacillina ne constituait pas une solution définitive satisfaisante car elle ne pouvait pas être associée à la xylocaïne, un antalgique nécessaire pour cette injection (...)

    La suite