Dossiers et communiqués de presse TRT-5

Dans cette rubrique figurent les communiqués et dossiers émis par le TRT-5 à l’attention des médias.

Tous les articles

  • Symtuza : demande de prise en charge par l’assurance maladie

    SYMTUZA ® est une association de darunavir, inhibiteur de protéase, boosté par du cobicistat, d’emtricitabine et de ténofovir alafénamide (TAF).
    En février 2018 le laboratoire producteur de Symtuza® a fait une demande de remboursement par la Sécurité Sociale auprès de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé. Cette demande s’est soldée, en avril, par une note sur le Service Médical Rendu ne permettant pas sa prise en charge par l’assurance maladie française.
    Le Laboratoire a fait appel de cette décision et la Commission de la Transparence, qui réévaluera le produit très prochainement, a refusé notre demande d’audition.
    La Commission de la Transparence dispose de l’avis que le TRT-5 lui a transmis et dont nous vous révélons le contenu :

    La suite

  • SYPHILIS : UN AN APRES, NOUVELLES DIFFICULTES D’APPROVISIONNEMENT EN BENZATHINE BENZYLPENICILLINE

    Une nouvelle fois le Groupe interassociatif TRT-5 s’inquiète des conséquences des difficultés rencontrées par le Laboratoire Sandoz dans la production de Benzathine benzylpénicilline, traitement antibiotique de référence, simple d’accès et d’administration, bien toléré, utilisé notamment contre la syphilis et en prévention des rechutes du rhumatisme articulaire aigu. Il est également utilisé dans la prophylaxie de l’érysipèle récidivent.

    La suite

  • Levée d’interdiction des soins de conservation

    Le TRT-5 est co-signataire d’une lettre ouverte à Monsieur Ivanes, président du syndicat des thanatopracteurs en réponse à une pétition en ligne contre les soins de conservation pour les défunts porteurs du VIH ou d’une hépatite virale.

    La suite

  • VIH, hépatites virales : après 32 ans de discriminations, la levée de l’interdiction des soins funéraires est signée !

    C’est enfin officiel : l’arrêté permettant la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives au VIH ou à une hépatite virale a été signée le 12 juillet par la ministre Agnès Buzyn et est paru le 20 juillet au Journal Officiel
    Cette levée sera effective au 1er janvier 2018, 32 ans après son instauration, et six ans après les premières promesses de l’État. Si nos associations saluent bien sûr cette avancée historique, sa lenteur nous laisse un goût amer.
    Cela fait des années, que (...)

    La suite