Prises de position du TRT-5

23 articles

  • La position du TRT-5 sur l’augmentation du prix du Norvir aux USA

    Fin 2003, les laboratoires Abbott ont pris la décision d’augmenter de plus de 400 % le prix du Norvir (ritonavir) aux Etats-Unis : le coût du traitement par Norvir (à la posologie du médicament utilisé en booster) est brusquement passé d’environ 55 dollars par mois à près de 265 dollars par mois.

    La suite

  • Sida, la course aux molécules

    Aujourd’hui, on a le droit de s’interroger sur l’avenir du mouvement associatif de lutte contre le sida et sur notre alliance objective avec l’industrie pharmaceutique, tant nous avons réclamé la même chose pour des raisons différentes : l’accès le plus rapide possible à des molécules antisida, des antirétroviraux. Il n’en reste pas moins vrai que les routes des activistes et des firmes pharmaceutiques sont immanquablement divergentes, et seul un effet d’échelle a pu permettre de les confondre un temps donné. Récemment, des événements sont venus catégoriquement démentir cette confusion.

    La suite

  • Injuste condamnation de cinq infirmières bulgares et d’un médecin palestinien

    Cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien viennent d’être condamnés à mort en Lybie ; ils sont accusés d’avoir contaminé plusieurs centaines d’enfants dans un hôpital de Benghazi.
    Pourtant, des preuves démontrent que les contaminations des enfants étaient bien antérieures à l’arrivée des soignants en Libye. Ces éléments n’ont pas été étudiés par les juges libyens.

    La suite

  • Actions d’accompagnement des patients par les firmes : ne légiférons pas par ordonnance !

    Un projet d’ordonnance sur les « Actions d’accompagnement des patients soumis à des traitements médicamenteux, conduites par les établissements pharmaceutiques » figure dans un projet de Loi qui doit être discuté à partir du 11 janvier 2007 au Parlement. Le TRT-5 rejette la solution de l’ordonnance pour légiférer sur un tel sujet. Par ailleurs, bien d’autres acteurs, ne présentant pas les conflits d’intérêts des firmes pharmaceutiques, se sont depuis longtemps engagés dans l’accompagnement des patients. Ils méritent aujourd’hui que leurs actions soient reconnues.

    La suite

  • Lettre ouverte à Dominique de Villepin sur les programmes d’accompagnement des patients

    Les programmes d’accompagnement des patients conduites ou financées directement/ indirectement par les firmes pharmaceutiques pourraient prochainement faire l’objet soit d’une ordonnance, soit d’un amendement gouvernemental. Problème : ces programmes ne sont pas définis (s’agit-il d’aide à l’observance ? d’aide à l’apprentissage d’un geste technique ? de soutien moral ? Etc.) et leur encadrement apparaît insuffisant à plusieurs titres. Le TRT-5 ne comprend pas la précipitation à légiférer sur la question. Il souhaite qu’une définition précise des différents types de programmes soit donnée et qu’une réflexion / analyse des besoins soit menée avant toute décision. Pour AIDES et le TRT-5, face aux hésitations du ministère de la Santé, Christian Saout a adressé un courrier en urgence au premier ministre pour l’alerter de la situation. Cette lettre est co-signée par Jean-Luc Bernard, président du Collectif Inter associatif sur la Santé.

    La suite

  • Accès aux traitements contre l’infection par le VIH dans le monde : ne pas laisser croire que tout est réglé

    Un rapport commun OMS ONUSIDA UNICEF, récemment publié, fait état de progrès en termes d’accès aux traitements antirétroviraux dans les pays en développement. Ce rapport est évidemment une bonne nouvelle, et témoigne d’une progression constatée ces dernières années dans la prise de conscience de l’urgence du sida.
    Cependant, il convient d’être prudent quant à l’analyse des données présentées et, surtout, quant à l’interprétation qui peut en être faite.
    En effet, si des améliorations sont indéniables, il ne (...)

    La suite