Enquete

Vivre avec l’hépatite B

Vous vivez avec le virus de l’hépatite B.

Le collectif de l’hépatite B* vous sollicite pour répondre à une première enquête destinée à établir un état des lieux des principales répercussions de cette pathologie et de vos principaux besoins et attentes pour améliorer votre quotidien.
Le questionnaire vous interroge sur :
— > votre perception de l’hépatite B
— > le dépistage de vos proches
— > votre prise en charge médicale et thérapeutique
— > vos difficultés au quotidien et vos attentes

Seulement 15 min vous seront nécessaires pour renseigner ce questionnaire.

Je participe à l’enquête

Merci de votre participation !

Cette enquête est proposée par le collectif de l’hépatite B : *SOS Hépatites, AIDES, ASUD (Auto-Support des Usagers de Drogues), CHV (Collectif Hépatites Virales) – TRT5 (Groupe interassociatif traitements & recherche thérapeutique), Transhépate, AFEF (Association Française pour l’Étude du Foie), ANGH (Association Nationale des Hépato-Gastroentérologues des Hôpitaux Généraux), APSEP (Association des Professionnels de Santé Exerçant en Prison), COMEDE (Comité pour la santé des exilés), CREGG (Club de Réflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie), FPRH (Fédération des Pôles et réseaux de référence et Réseaux Hépatites), Médecins du monde, Planning familial, Agence nationale de la biomédecine, ANRS (Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les Hépatites Virales), APHP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris)Cochin, APHP Pitié Salpêtrière-Paris, CHU (Centre Hospitalier Universitaire) Lille, CHU Rennes, CHU Strasbourg, CIC (Centre d’Investigation Clinique vaccinologie) Cochin-Paris, Hôpital de la Croix Rousse-Lyon,Hôpital Saint Joseph-Marseille, INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale), BMSHV (Bordeaux Métropole Sans Hépatite Virale).

Post-scriptum

Vos réponses sont recueillies et traitées de façon strictement anonyme et confidentielle.
Les résultats obtenus seront d’autant plus percutants que vous serez nombreux à répondre ! Ils devraient permettre de mieux sensibiliser les autorités de santé et l’opinion publique pour obtenir une « juste » reconnaissance face aux réelles difficultés que nous rencontrons quand on souffre d’hépatite B.

Si vous souhaitez être informé(e) des résultats de cette enquête, n’hésitez pas à nous adresser votre demande :
- par mail à vero.ecoutemoi@soshepatites.org
ou
- par téléphone : 0 800 004 372 (appel gratuit depuis un téléphone fixe ou un portable y compris depuis les départements et régions d’outre-mer).