Communiqué TRT-5 - 14 juin 2018

Symtuza : demande de prise en charge par l’assurance maladie

SYMTUZA ® est une association de darunavir, inhibiteur de protéase, boosté par du cobicistat, d’emtricitabine et de ténofovir alafénamide (TAF).
En février 2018 le laboratoire producteur de Symtuza® a fait une demande de remboursement par la Sécurité Sociale auprès de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé. Cette demande s’est soldée, en avril, par une note sur le Service Médical Rendu ne permettant pas sa prise en charge par l’assurance maladie française.
Le Laboratoire a fait appel de cette décision et la Commission de la Transparence, qui réévaluera le produit très prochainement, a refusé notre demande d’audition.

La Commission de la Transparence dispose de l’avis que le TRT-5 lui a transmis et dont nous vous révélons le contenu :

  •  SYMTUZA ® est une association fixe de molécules dont la présentation en 1 seul comprimé à prendre 1 fois par jour simplifie le traitement quotidien et par conséquent la qualité de vie des PVVIH.
  •  En simplifiant la prise, SYMTUZA ® favorise l’observance.
  •  Il se prend au cours d’un repas comme beaucoup d’autres médicaments.
  •  Seule combinaison associant un Inhibiteur de protéase et le ténofovir alafénamide (TAF), il convient aux personnes en insuffisance rénale et participe à l’amélioration de la tolérance à long terme, donc à la baisse des comorbidités en évitant des toxicités.
  •  Il permet à ces personnes de poursuivre leur traitement sous inhibiteur de protéase et donc de sauvegarder leur capital moléculaire en évitant le switch vers une autre classe thérapeutique.
  •  Seule combinaison comportant du darunavir il facilite l’observance lors d’un début de traitement avec darunavir qui représente 30% des initiations de traitement.
  •  En venant accroître l’arsenal thérapeutique il permet aux PVVIH de bénéficier d’un nouveau traitement et aux cliniciens de disposer d’un choix supplémentaire de traitement.
  •  Dans le cadre de son dépôt en ASMR V, le laboratoire n’a pas de prétention de prix pour cette association, il sera inférieur au prix des molécules dissociées (Inhibiteur de protéase boosté + générique Truvada®).

Ce faisceau d’arguments en faveur des patients, devra être pris en compte par les experts de la Commission de la Transparence lors de la seconde évaluation du SYMTUZA ® en juin, afin de permettre sa prise en charge par la sécurité sociale.

Passer outre serait nier l’expérience du vécu des PVVIH et une perte de chance pour les 30% des personnes débutant leur traitement sous darunavir. Nous ne souhaitons pas revivre la situation de REZOLSTA®, ARV indisponible en France car non pris en charge par la solidarité nationale.

Nous réclamons que la Commission entende nos arguments et prenne en compte la contribution du TRT-5 pour l’évaluation du SYMTUZA®.

Post-scriptum

Contact Presse : Clarisse Fortemaison coordinatrice TRT-5, 06.46.10.09.51