La CNIL autorise l’ATU de cohorte du daclatasvir

Suite à l’examen du dossier de l’ATU de cohorte de daclatasvir, la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) a autorisé aujourd’hui 27 mars le traitement de données à caractère personnel inhérent à cette ATU. La CNIL publiera sa délibération dans les prochains jours.

Suite à l’examen du dossier de l’ATU de cohorte de daclatasvir, la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) a autorisé aujourd’hui 27 mars le traitement de données à caractère personnel inhérent à cette ATU. La CNIL publiera sa délibération dans les prochains jours.

Donc, plus rien n’empêche le démarrage de l’ATU de cohorte de daclatasvir d’un point de vue réglementaire. Des centaines de personnes avec une hépatite C à un stade très avancé attendent de pouvoir bénéficier de ce nouveau produit dès maintenant, parce que leur médecin en a fait la demande pour eux.

La procédure d’examen des ATU de cohorte par la CNIL devrait être simplifiée à l’avenir, afin d’éviter ce délai supplémentaire dans une situation urgente par définition.

Laurent Rossignol pour le TRT-5