Parcours de soins : saisine de la Haute autorité de santé

Parcours de soins : saisine de la Haute autorité de santé

Le développement de parcours de soins constitue actuellement une des principales priorités pour assurer une prise en charge coordonnée et personnalisé des malades.

Dans la poursuite des travaux initiés par la Haute autorité de santé autour de 4 maladies chroniques, le TRT-5-via trois de ses associations aggréées -a soumis une proposition de projet visant à améliorer la prise en charge des PVVIH
(Personnes Vivant avec le VIH) sur le territoire français.

Le projet a pour objectif de sécuriser tant à l’hôpital,
qu’en ville, la prise en charge tout au long de leur vie des
Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) en intégrant le suivi
des différents facteurs de co-morbidités/mortalités associés
au VIH et aux effets indésirables des antirétroviraux.

Résultats attendus du projet :

• Adaptation de l’accès aux soins par une structuration territoriale en
pôles, maisons, centres de santé et coopération multidisciplinaire de
1er recours, complétant les pôles d’excellence, en une offre coordonnée
de 1er et 2nd recours permettant d’assurer une égalité d’accès aux soins,
une harmonisation des prises en charge et une anticipation des
phénomènes de dégradation et de dépendance au long cours

• Amélioration des référentiels et des pratiques professionnelles par une
approche transversale de la prise en charge des PVVIH anticipant et limitant
la dégradation vers un stade multipathologies chroniques, induite par la
prise au long cours d’antirétroviraux, en sus à l’infection au VIH

• Création de protocoles de soins orientant le développement d’une offre
de soins structurée, de proximité, en file active de 1er et 2nd recours.
Des expérimentations de prise en charge multidisciplinaire auront pour
objectif de rendre opposables des référentiels et de reconsidérer des
actes dans un objectif de forfaitisation des prises en charge annuelles
pour PVVIH stabilisés (adaptation de la liste des actes et prestations)
Le résultat attendu du projet consiste à construire des parcours
de soins "types", adaptés aux principaux profils des PVVIH
et à leur stade de prise en charge. Ces parcours reposent sur :

• L’identification de points critiques du parcours PVVIH (biologiques,
cliniques, médicaux) ou de ruptures dans le parcours de santé

• La définition d’actes clés labellisés et opposables

• La traduction économique du parcours (coopération transversale
multidisciplinaire)
Des expérimentations territoriales en accord avec les Agences Régionales
de Santé et les dispositifs de coordination régionale de lutte contre le VIH
(COREVIH) permettront de tester, par retours d’expériences, des prises
en charge primaires et secondaires (maisons de santé à expertises
infectieuses, coopération multidisciplinaires de ville, codification du
parcours de soins hôpital-ville...).

Les recommandations de pratiques découlant des parcours de soins
peuvent permettre, du fait de leur opposabilité, de sanctuariser certains
aspects comme les points critiques de la prise en charge des PVVIH.
À terme, l’évaluation des parcours de soins pourra permettre leur
opposabilité sur le plan national.