Antirétroviraux : ruptures d’approvisionnement en Pharmacie : Les associations s’organisent. Témoignez ! Conseils pratiques et numéros utiles

Antirétroviraux : ruptures d’approvisionnement en Pharmacie : Les associations s’organisent. Témoignez ! Conseils pratiques et numéros utiles

Le TRT-5, collectif d’associations de lutte contre le VIH/sida , s’inquiète de l’augmentation du nombre de témoignages de personnes vivant avec le VIH ne pouvant se procurer leur traitement antirétroviral pour cause de ruptures d’approvisionnement dans les pharmacies. Afin d’identifier les causes de telles situations, il lance un dispositif de recueil des données.
Retrouvez ici le questionnaire et les numéros utiles en cas de ruptures de stock en pharmacie.

Témoignez en remplissant notre questionnaire

Ruptures d’antirétroviraux : numéros utiles, Conseils pratiques

Le TRT-5 et ses associations membres sont régulièrement alertés par des personnes vivant avec le VIH confrontées à l’impossibilité de se procurer leur traitement antirétroviral dans certaines pharmacies pour cause de ruptures d’approvisionnement de ces pharmacies. Ces incidents peuvent occasionner un arrêt ponctuel du traitement anti-VIH avec des conséquences graves sur son efficacité.Un tiers des personnes qui ont répondu à notre questionnaire ont fait face à une rupture de traitements allant de un jour à une semaine. D’autres pathologies seraient concernées (cardiologie, neurologie, cancérologie) ; cette situation est inacceptable pour toutes les personnes pour lesquelles la prise de traitements au quotidien constitue un facteur majeur de leur survie . Le TRT-5 a interpellé l’Afssaps, le ministère de la santé, les laboratoires de l’industrie pharmaceutique, les grossistes répartiteurs, les organisations représentatives de la pharmacie pour résoudre ces graves difficultés d’approvisionnement.

Le signalement de ces incidents est en augmentation ces deux dernières années. Agissons ensemble pour ne plus être confrontés à de nouvelles ruptures d’approvisionnement.

Contact : Yann Mazens,
Coordination du TRT-5

mazens@trt-5.org 06 46 10 09 51

Plus d’informations :

« Ruptures d’antirétroviraux en France : l’enquête est ouverte »

« Rupture d’ARV : mode d’emploi »


Fichiers associés