Rémunération des médecins par les firmes pharmaceutiques

Conflits d’intérêt dans l’information médicale : le TRT-5 demande la transparence des sommes versées aux médecins par l’industrie pharmaceutique

Le TRT-5 a récemment demandé aux dirigeants des firmes pharmaceutiques impliquées dans le traitement de l’infection par le VIH/sida en France de rendre publiques les informations relatives aux rétributions qu’elles accordent aux médecins pour leur participation aux manifestations « scientifico-promotionnelles » qu’elles organisent.

Le TRT-5 a en effet constaté ces derniers temps une hausse inexpliquée des rétributions versées par les firmes pharmaceutiques aux médecins et/ou aux chercheurs au titre de leur participation aux événements "scientifico-promotionnels" qu’elles organisent.

Cette démarche s’inscrit dans les débats en cours sur la transparence de l‘information médicale et des relations, notamment financières, entre les acteurs du monde de la santé.

Le collectif interassociatif TRT-5 a écrit, au début du mois de juin, aux dirigeants des principales firmes pharmaceutiques impliquées dans le traitement de l’infection par le VIH/sida en France pour leur demander de rendre publiques les informations relatives aux rétributions qu’elles accordent aux médecins pour leur participation aux manifestations « scientifico-promotionnelles » qu’elles organisent. Cette démarche fait suite à une rapide enquête, qui montre une surenchère inexpliquée dans les « tarifs » appliqués par les firmes dans ce domaine.

A ce jour, seules deux firmes ont accusé réception de notre courrier et ont assuré qu’elles allaient y donner suite. Nous rappelons que nous souhaitons disposer de ces informations d’ici à la fin du mois de juin.

Les associations du TRT-5 estiment que la transparence en matière financière s’adresse à tous les acteurs de la santé, quels que soient leurs types d’actions et quelles que soient les provenances de leurs ressources et qu’elle doit en particulier s’appliquer à tous les contributeurs financiers aux activités situées dans le champ de la santé, à commencer par l’industrie pharmaceutique .

Les associations du TRT-5 demandent aux firmes pharmaceutiques impliquées dans le traitement de l’infection par le VIH/sida en France de :

  • communiquer l’ensemble des informations relatives aux conditions dans lesquelles elles rétribuent les médecins et/ou les chercheurs pour leur participation aux manifestations « scientifico-promotionnelles » qu’elles organisent ;
  • appliquer à ces rétributions les mêmes critères de transparence et de publicité que ceux qu’elles appliquent aux soutiens financiers qu’elles apportent aux associations de patients.

L’attitude de l’industrie pharmaceutique en matière de transparence financière détermine la crédibilité et la légitimité de ses actions ainsi que la confiance que la société peut placer en elle.

Contact : coordination@trt-5.org


Fichiers associés