Franchises : le TRT-5 se joint au front du refus

Le TRT-5 dit lui aussi NON aux franchises !

Le groupe interassociatif ne peut que se joindre au refus massif des franchises, position prise par ses associations membres, et par de nombreux autres acteurs associatifs et collectifs.

D’une part, ces franchises ne régleront pas la facture de la Sécurité sociale ; elles ne constituent pas une solution "crédible" à la nécessité de trouver de nouvelles ressources pour la santé.

D’autre part, ces franchises vont encore grever le budget des personnes malades, et en particulier des personnes atteintes par le VIH, alors que celles-ci comptent déjà parmi les franges les plus précarisées de la population. En instaurant de nouveaux coûts, on réduit l’accès aux soins des plus pauvres, on détruit en partie le principe de solidarité qui portait notre système de santé, déjà malmené par les dépassements d’honoraires, les divers forfaits de soins, et les hausses de tarifs des mutuelles ou assurances privées.

Cliquer sur les liens des mobilisations anti-franchises !

  • Associations du TRT-5

Act Up-Paris appelle les malades et les handicapéEs à responsabiliser les députéEs-maires de droite.

AIDES dit NON à l’impôt sur la maladie

Arcat se joint à l’appel contre la franchise de Christian Lehman et Martin Winckler.

  • Autres collectifs associatifs

Communiqué de presse d’Act Up-Toulouse du 27 septembre 2007 : Avec Sarkozy, Bertrand, Bachelot, Woerth : l’Assurance-Maladie solidaire ne passera pas l’hiver !

Le CISS soutient la manifestation du 13 octobre.

Les Chroniques associés disent NON aux franchises !


Fichiers associés