Accident avec Kaletra solution buvable : la prise d’une dose très élevée du médicament entraîne le décès d’un enfant d’un mois et demi

Selon l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), un nourrisson est décédé des suites d’un fort surdosage en Kaletra solution buvable (lopinavir/ ritonavir, médicament antirétroviral commercialisé par Abbott). Ce surdosage résulterait d’une grave erreur d’administration :

  • d’une part, Kaletra solution buvable est contre-indiqué chez l’enfant de moins de deux ans. Cet enfant âgé d’à peine 2 mois n’aurait donc pas du recevoir ce médicament ;
  • d’autre part le nourrisson aurait reçu une dose très forte au regard des "doses normales" chez des enfants plus âgés.
    Dans un courrier aux prescripteurs, Abbott rappelle les conditions d’utilisation de la solution buvable de Kaletra.
    Malgré le communiqué de l’Afssaps et la lettre aux prescripteurs émise par Abbott, les circonstances de cet horrible accident demeurent obscures.

En savoir plus :
Lire le communiqué de presse de l’Afssaps.
Lire la lettre aux prescripteurs des laboratoires Abbott, relayée par l’Afssaps.